Intro Power Query

Intégrer un budget avec PowerQuery – Partie 1

Pour que vous puissiez vous rendre compte de l’apport de Power Query , voici une première vidéo d’une série de 5.

Power Query est un add-in Excel positionné par beaucoup comme un outil d’ETL libre-service.

Qu’entend-on par ETL et par libre-service ?

Je vais plutôt prendre un exemple que vous rencontrez certainement régulièrement et qui vous fera comprendre la notion d’ETL.

Ma société a acquis récemment une autre entreprise et nous avons dorénavant 2 sites ou nous construisons les mêmes produits, au moins partiellement et de plus nous avons aussi des clients communs.

Chaque société a son propre logiciel ERP et sa propre codification.

Le produit AB315217 du site A correspond au produit125006 du site B. Si je veux réaliser des statistiques sur mes ventes par produit, il faut que je passe par une étape intermédiaire pour mettre en place une codification commune.

De plus certains champs (code catégorie, région, …) ne sont pas codifiés de la même façon.

La base de données de chaque logiciel est de plus différente, pas les mêmes tables, pas les mêmes entêtes de colonnes, pas les mêmes vues.

Pour simplifier, l’objectif des logiciels d’ETL est de créer une base d’information analysable commune à l’ensemble de la société avec une information fiable et pérenne dans le temps.

Toute entreprise ne met pas forcément en place une solution de Business Intelligence, c’est sur ! Mais toute société crée des tableaux de bords, réalise des synthèses, tient une comptabilité, envoie des mailings, analyse ses ventes, … et la plupart du temps avec Excel.

Et avec quelle information ?

Là on voit un peu tout et n’importe quoi, que ce soit au niveau des formats de fichiers ( csv , xls, txt ), base de données Acces, SQL, et aujourd’hui on peut avoir des flux Odata, des listes Sharepoint, …

Le contenu, quant à lui, il peut aussi être très variable !!!

On se retrousse les mains, et en fonction de notre niveau de compétence en informatique et en Excel, ça va aller de ressaisie, copier-coller, écriture de formules, multi-onglet, macros VBA, requêtes SQL, …

Et ça prend du temps, du temps et le mois d’après on remet ça ….

Une lampe d’Aladin serait la bienvenue, PowerQuery

Power Query va nous permettre de facilement réaliser les différentes phases d’un logiciel d’ETL et cela directement dans Excel.

Extraire l’information, Power Query peut se connecter à quasiment n’importe quel source d’information, en local, à distance, sur le Web, …

Transformer l’information, la normaliser, la codifier, la rassembler, la nettoyer

Load (Charger l’information ) dans une table Excel mais surtout dans le modèle de données Power Pivot

Pour réaliser cela on crée une requête Power Query qui va extraire, Transformer et Charger le modèle de données Power Pivot. A chaque fois que l’on voudra refaire un traitement, il suffira d’actualiser la requête et tout le processus s’exécutera automatiquement.

Gain de temps, Diminution du taux d’erreur, Délégation de la mise à jour.

Dans la suite de cette série de présentation sur Power Query, vous découvrirez prochainement les fonctions du ‘langage M’ de Power Query, ce qui vous permettra par exemple d’automatiser la consolidation de tous les fichiers issus d’un même dossier.

N’hésitez pas à me faire part de vos suggestions concernant aussi bien le fond ou la forme des vidéos, ou des sujets que vous souhaiteriez voir traités.

A proposde l'auteur
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

© 2015 BI-365.fr